D’une manière ou d’une autre

Les demandeurs d’asile qui atteignent l’Angleterre sont placés dans des appartements désignés par les autorités locales, le temps que leur dossier soit traité et qu’une décision soit prise sur leur avenir. C’est ainsi que Yasmine, Tomas, Jabu et Rigate, ont été amenés à vivre ensemble dans un appartement de la ville de Newport, au Pays de Galles.

Tomas vient d’Angola, il est arrivé en Angleterre dans l’idée d’y passer quelques semaines de vacances. Mais pendant son séjour il a été informé par des amis que le groupe de défense des droits de l’Homme auquel il appartenait en Angola, venait d’être banni par le gouvernement, et tous les membres placés en état d’arrestation. Il a donc jugé trop dangereux de revenir et a décidé de rester en Angleterre, en tant que réfugié. Il est actuellement dans l’attente d’un appel à son premier rejet par le gouvernement anglais.

Jabu a cinquante-six ans et vient du Bangladesh. Elle a fui son pays il y a six ans après l’assassinat pour raisons politique de son mari, et des menaces de mort prononcées à son encontre. Après six ans, aucune décision définitive sur son statut n’a été prise, mais elle a néanmoins été en mesure de commencer une licence de Business et Management à l’université locale qu’elle finira en Juin.

Rigate a vingt-deux ans et vient d’Erythrée, pays qu’elle a quitté il y a deux ans pour éviter le service militaire obligatoire qui l’aurait envoyée dans des régions conflictuelles, dans un pays qui est toujours ravagé par une guerre civile. Elle voudrait continuer sa formation de coiffeuse qu’elle a du interrompre, mais après deux rejets officiels de sa demande d’asile elle risque d’être rapatriée si le dernier appel possible ne change pas son statut.

Yasmine a vingt-deux ans et vient de Somalie. Elle a quitté Mogadiscio pour échapper à la guerre civile qui fait rage depuis vingt ans en Somalie, et à l’homme qui l’a kidnappée et séquestrée pendant trois mois dans l’intention de la vendre comme prostituée. Elle a heureusement réussi à s’échapper et à atteindre l’Angleterre avant d’être prise. Malgré son histoire personnelle Yasmine est une personne incroyablement joyeuse et forte, qui ne cesse de répéter « D’une manière ou d’une autre, ça finira par s’arranger »

Pris entre leur passé et l’incertitude de leur avenir, les personnes qui habitent cet appartement de Newport, se font petit à petit à la vie en Angleterre et tentent de se reconstruire un présent.

Les commentaires sont fermés.